Névralgie d’Arnold et Ostéopathie

grosse-teteSensation douloureuse localisée au niveau des cervicales et remontant sur le crâne, votre médecin généraliste ou spécialiste vous parle de migraine ou simple céphalée passagère …

Attention ! L’erreur diagnostique est courante et peut entrainer une errance médicale s’accompagnant, bien souvent, d’une résignation acceptée par le patient.
Cette névralgie peut donc devenir très handicapante et frapper votre quotidien.

Bon nombre de personnes touchées par la névralgie d’Arnold ne savent plus vers quel praticien de santé ou médecine se tourner. Pourtant, l’ostéopathie, médecine douce, thérapeutique et préventive, peut offrir une approche permettant de soulager durablement cette douleur.

 

Qu’est ce que la névralgie d’Arnold ?

arnoldite
Trajet douloureux du nerf d’Arnold

La névralgie d’Arnold est une douleur d’origine nerveuse provoquant des douleurs dans le cou et à l’arrière de la tête. Ces douleurs peuvent se manifester sur un seul coté de manière bien précise ou alors de façon complètement diffuse. C’est pour cette raison qu’une erreur diagnostique peut vite arriver !
La névralgie d’Arnold respecte les mêmes principes qu’une douleur sciatique dans le membre inférieur, sauf que celle ci est ressentie sur la zone cervicale / crâne.
Le nerf se retrouve donc comprimé à sa sortie au niveau de la deuxième cervicale. Cette compression entraine alors une sensation douloureuse et irradiante sur tout le trajet du nerf.

 

Un diagnostic difficile

Le diagnostic n’est pas toujours évident à établir. La retransmission orale de vos sensations douloureuses au praticien de santé en sont souvent la première cause. Bien souvent, votre médecin cherchera, à raison, à éliminer rapidement d’autres pathologies, plus fréquentes ou parfois plus graves aux vues des signes cliniques que vous lui évoquerez.

Nous pensons notamment au :

  • La céphalée de tension, appelé autrement le mal de tête, se manifeste généralement avec l’accumulation de fatigue en fin de journée.
  • La migraine, pathologie très fréquente, peut être facilement confondue avec une névralgie d’Arnold. Sa douleur se manifeste par une sensation pulsatile, incessante et parfois violente localisée sur la région crânienne. D’autres signes comme des nausées ou vomissements peuvent y être associés.
  • La maladie de Horton donne également un mal de tête souvent violent au niveau d’une ou des deux tempes. Une sensation de brûlure, une fièvre, une fatigue isolée et un amaigrissement peuvent être également présents. C’est une atteinte grave demandant un suivi médical précis et compétent.
  • La névralgie faciale entraine des sensations douloureuses au niveau du visage.
  • La dissection vertébrale (une urgence vitale !) entraine une apparition brutale et intense de maux de tête associés à des cervicalgies unilatérales et des vomissements. Cette dissection peut être la conséquence d’un traumatisme ou choc important.
  • La méningite (une urgence vitale !) est une inflammation des méninges (structure entourant notre système nerveux central) qui entraine une raideur du cou, une forte fièvre, des maux de tête importants et des vomissements.

 

Consultez et prenez rdv avec votre Ostéopathe D.O.

Vous ressentez certains signes cliniques de la névralgie d’Arnold et cela vous interpellent, n’attendez pas et aller consulter ! Aucuns forums ou site spécialisés de santé n’auront l’appréciation de votre médecin ou ostéopathe D.O.

En consultant et en établissant le diagnostic d’une telle névralgie, vous pourrez alors être orienté vers la meilleure prise en charge. La névralgie d’Arnold est une pathologie handicapante qui peut devenir chronique si elle n’est pas traitée. Il est donc très important de consulter.

 

Les différents traitements

Votre médecin vous proposera certainement des infiltrations de cortisone pour diminuer la douleur. Ce type de traitement n’est efficace à 100% que chez certain patient et ne permet pas de résoudre la cause. Celles-ci sont donc surtout utilisées pour aider le patient à retrouver un rythme de vie normal en attendant, par d’autres thérapies, de découvrir et traiter la cause.
Une rééducation du rachis cervical peut aussi être proposée. Mais les résultats sont beaucoup trop dépendants de la volonté du patient lui même et de la qualité du thérapeute.

La médecine traditionnelle a donc beaucoup de mal à mettre en place un protocole de soulagement & guérison pour les patients atteints par cette névralgie.
C’est pour cette raison que nombreux d’entre eux se tournent vers les médecines douces ou alternatives.

 

Traitement Ostéopathique

L’ostéopathie est efficace sur cette pathologie mais également sur toutes les autres névralgies. Nombreux sont les patients témoignant leur satisfaction sur le soulagement apporté par un traitement ostéopathique.

Si vous consultez votre ostéopathe en première intention (avant d’avoir consulté votre médecin), celui-ci se concentrera en premier lieu à établir le bon diagnostic, grâce à un entretien suffisamment précis. L’important étant avant tout de déterminer qu’il s’agit bien d’une névralgie d’Arnold.
Une fois la pathologie identifiée, par votre ostéopathe ou votre médecin, le traitement pourra débuter.

Comme pour toute névralgie l’objectif de votre ostéopathe sera de repérer les points de tension qui compriment le nerf d’Arnold et qui provoquent vos symptômes.
Le travail de l’ostéopathe sera d’observer, et de corriger si nécessaire des tensions sur l’ensemble du rachis, et particulièrement en haut des cervicales. Concrètement, il peut agir sur l’articulation ou bien sur les petits muscles qui y sont attachés.

Son travail peut porter également sur la mâchoire qui est en rapport étroit avec le haut du cou.
Différents axes de traitements sont possibles selon les tensions observées, et l’historique de la pathologie (survenu après un accident de voiture ? associé à des troubles digestifs ? etc).
Il ne s’agit que de quelques pistes fréquemment exploitées par l’ostéopathe à titre indicatif ; votre cas est unique et nécessite un traitement spécifique adapté.
Seulement 2 à 3 consultations pourront déjà vous apporter un soulagement important, voir même une disparition totale des symptômes.

 

Les orientations que votre ostéopathe pourra vous proposer

La compression du nerf d’Arnold est souvent d’origine musculaire. En effet, cette zone bien précise est un pivot postural très important. De nombreux petits muscles sont donc sollicités à longueur de journée. Que cela soit quand vous êtes au téléphone, devant un ordinateur pendant des heures ou encore quand vous dormez sur le ventre). Ces petits muscles servent même à adapter la position de votre tête en fonction de votre vision pour vous garantir une posture optimale afin que l’ensemble du corps puisse fonctionner correctement.

Votre ostéopathe vous orientera probablement en complémentarité de son action vers un orthoptiste, un podologue, un ophtalmologiste ou bien encore un orthodontiste.

 

Si vous êtes atteint d’une névralgie d’Arnoldsi vous le suspectez, ou bien si vous ressentez certains symptômes contactez directement le 06 12 42 66 92.

Sylvain PRUVOT vous répondra dans les plus bref délais.

PRENDRE RDV – CABINET PARIS 16  PRENDRE RDV – DOMICILE